Close

Derniers Posts

Krafttraining aus gesundheitlicher Sicht
le Aug 7, 2020 | par Ron Conrad
La recette du mois de juillet 2020 - Partie 2
Petit pain au romarin et aux courgettes(glutenfrei, low Carb, high Protein)
le Jul 19, 2020 | par Conrad Nicole
La recette du mois de juillet 2020 - 1ère partie
Muffins californiens au cheesecake avec crumble d'avoine (Hyper protéiné)
le Jul 19, 2020 | par Conrad Nicole

Le raccourcissement par la musculation

Posté le: Dez 28, 2019 | Auteur: Ron Conrad | Catégories: Entrainement

L'entraînement en force vous rend-il vraiment immobile?

Le raccourcissement par la musculation

Le culturisme ou la musculation sont souvent ridiculisés et bafoués par les non-athlètes. 'une des affirmations les plus courantes est que l'entraînement en force raccourcit les muscles et que vous devenez immobile et raide.


Mais quel est l'intérêt de cette déclaration? L'entraînement en force raccourcit-il vraiment les muscles?

Tout d'abord, il convient de clarifier lorsqu'un muscle reçoit un stimulus pour se raccourcir, c'est-à-dire lorsque le tissu conjonctif est dégradé.

unbeweglich.jpgIl existe différentes formes de mobilité ou d'étirement. D'une part, il y a l'expansion réelle du mouvement à travers la culture du tissu conjonctif, l'étirement. D'autre part, il existe une tolérance à l'étirement, la voie que les muscles permettent sans déclencher de douleur. La plupart des programmes d'étirement changent presque exclusivement cette dernière, mais pas la capacité d'étirement.

Un effet d'étirement se produit avec un stimulus d'au moins 8 minutes à la fois, répété toutes les 2 heures. Avec ce stimulus, le corps humain accumule plus de tissu conjonctif et allonge le tissu. Plus d'étirement est donc possible. Vous pensez certainement maintenant que cette spécification temporelle n'est pas réaliste et n'est pas réalisable. Non, ça ne l'est pas. Parce que le corps humain allonge ou raccourcit les tissus uniquement lorsqu'il économise de l'énergie. Si le corps est constamment et de façon répétée irrité, il s'adaptera. C'est également le cas pour l'élasticité. Un programme d'étirement deux fois par semaine pendant 30 minutes n'est pas un stimulant adéquat pour former le tissu conjonctif et ainsi étendre le tissu.

L'exemple d'un gymnaste peut être présenté ici. Un gymnaste n'est vraiment bon que s'il fait de la gymnastique dès son plus jeune âge. C'est le seul moyen pour le tissu de croître avec les exigences et de former suffisamment de tissu conjonctif. Si vous commencez à faire de la gymnastique à l'âge adulte, vous n'obtiendrez jamais la flexibilité dont vous avez besoin en gymnastique. (Coordination et force laissées exclues).


Est ce que cela signifie que l‘entrainement à l‘agilité est une absurdité? 

Non ! Vous pouvez améliorer votre mobilité sans obtenir une véritable extension du tissu conjonctif. Tout comme vous pouvez entraîner votre muscle à se contracter complètement et à se raccourcir, vous pouvez aussi lui faire signe de se détendre complètement et d'utiliser toute son amplitude de mouvement. Cela se produit avec un entraînement de flexibilité actif, c'est-à-dire un stimulus excentrique dans lequel vos muscles sont toujours actifs, mais doivent s'allonger sous tension. Cet entraînement de mobilité déclenche un signal neuromusculaire, qui donne à votre corps une plus grande tolérance aux étirements. De plus, votre muscle est utilisé sur toute sa longueur et ne se raccourcit pas.


flex.jpg

Raccourcissement:

Si l'on parle maintenant de raccourcissement en musculation, cela se fait selon le même principe que les étirements.Si le tissu n'est pas utilisé, il est dégradé et donc raccourci.

Exemple : Vous avez un travail de bureau et vous restez assis à votre bureau Vos fléchisseurs de hanche et de genou sont ainsi approximés. Ce stimulus permanent, chaque jour, permet à votre corps d'économiser de l'énergie. Ainsi, le tissu conjonctif est réduit et raccourci dans les zones rapprochées de façon permanente. Les fléchisseurs des hanches et des genoux raccourcissent et des douleurs dorsales peuvent survenir. 

C'est le processus typique de raccourcissement.

Entraînement en force et immobilité?

Si vous faites régulièrement de la musculation et que vous avez traité un peu la question, vous savez qu'un muscle doit toujours être entraîné sur toute sa gamme de mouvements. Le relâchement excentrique, jusqu'à l'amplitude maximale de mouvement du muscle, augmente ainsi votre tolérance aux étirements et améliore votre agilité et votre flexibilité. Un raccourcissement par l'entraînement en force est presque impossible avec un entraînement techniquement correct.

La seule façon de ressentir un raccourcissement des tissus est de passer par un état approximatif permanent, comme c'est le cas pour de nombreuses activités quotidiennes.

Bien sûr, vous pouvez prendre soin d'améliorer vos limites pendant l'entraînement. Si vous avez un emploi de bureau, il est logique de stimuler de façon excentrique vos muscles de flexion des jambes et des hanches. Il est donc important de s'entraîner sur toute l'amplitude de mouvement et d'utiliser les bons stimuli pour redonner une mobilité complète à vos muscles. Selon les études, l'entraînement actif à la mobilité est nettement plus efficace qu'un programme d'étirement passif. Éliminez donc les préjugés et entraînez-vous en toute liberté de mouvement pour éviter les restrictions et tirer le maximum de vos muscles.

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Close